Si vous deviez participer à un concours, vous prendriez lequel :

  • Une chance sur deux de gagner
  • Une chance sur trois de gagner
  • Encore moins de chances de gagner

Nous avons choisi la première possibilité. Et vous ?

Prenons le football par exemple. Il y a toujours trois possibilités et les surprises ne manquent pas. Vous savez, ce petit but marqué dans les arrêts de jeu ou même ce penalty venu de nulle part ! Rappelez vous bien qu’au foot (1N2), c’est seulement 33% de chances de gagner et 66% de chances de perdre.

Si vous jouez sur le tennis, ce sont seulement deux possibilités donc 50% de chances de gagner (et 50% de probabilité de perdre). Au Rugby, le nul est a prendre en considération mais reste marginal (la solution consiste à couvrir le nul avec quelques euros).

Bien sûr, il faut modérer ces propos car l’analyse du match fait pencher la balance des probabilités, néanmoins quand on pense que ça peut ne tenir qu’à un petit but foireux, ça fait réfléchir ! (Exemple : France-Chine en match préparatoires de la coupe du monde 2010…)

Envisagez de proposer soit beaucoup de matchs en DNB (Draw No Bet – Match nul remboursé) ou DC (Double Chance – Gagnant ou nul). On pourrait aussi tenter seulement les under/over goals puisque là aussi, c’est du 50/50 mathématique.

Ces pensées méritent d’être méditées et nous sommes ouverts à vos commentaires.

A partir de maintenant, avant de parier et d’envoyer full bank, pensez bien à cet article !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *