C’est très important si tu vois les paris sportifs comme un investissement pour générer un complément de revenus.
Comme dans tous les domaines où on investit, il y a un risque.
Et le meilleur moyen de diminuer ce risque…
C’est d’avoir une bonne gestion de tes paris sportifs, une gestion minutieuse.
C’est capital… Vital…
Se diversifier à travers différentes stratégies comme tes propres paris, du suivi de tipsters ou des paris long terme, c’est une excellente chose mais cela ne suffit pas.
Maintenant j’aimerais que tu te poses la question suivante :
Peux tu dire si tu gagnes (ou si tu perds) de l’argent dans les paris sportifs et grâce (ou à cause) de quoi?
Si ta réponse est OUI, je te félicite. Tu as déjà d’excellentes bases et une bonne attitude qui vont te servir pour aller très loin.
Si la réponse est NON, rassure toi tu fais partie de la majorité. Mais pas de la bonne malheureusement…
D’abord, il faut savoir qu’il y a 97% de perdants en paris sportifs…
On a des résultats comme tout le monde. Bref on perd !
Jusqu’au jour où j’ai découvert que mon plus gros problème était la gestion de mes paris.
J’ai enfin compris que ce n’est pas parce qu’on gagne 3 paris sur 4 qu’on gagne de l’argent. 
C’est pas en faisant 15 paris par jour, c’est pas en pariant la monnaie de tes clopes, c’est pas sur un coup de tête,
Et encore moins après une pub à la télé qui te fait croire que c’est facile… Oui toi aussi « tu mérites les meilleures cotes… »
Tout ça c’est bien beau mais ça rapporte que dalle.
Pour gagner, il faut savoir gérer tout un tas de choses comme les côtes jouées, les mises effectuées, la gestion du capital, les émotions…

Tout cela, c’est de la gestion des paris sportifs.

Alors si aujourd’hui tu ne sais pas où tu en es…
Ou si tu sais et que tu veux que ça change…
J’ai un nouveau conseil à te donner…
Ou plutôt une bonne habitude que tu dois prendre…
C’est le premier pas vers la fin de tes problèmes, je te le garantis!
Je vais donc te parler du premier réflexe, de la première habitude à mettre en place pour gagner aux paris sportifs.

Il y a plein de choses à faire, de choses à mettre en place, à comprendre, à connaître pour devenir un parieur gagnant. On va en parler petit à petit.

Mais la première chose à faire (et la meilleure surtout) que tu puisses mettre en place, c’est de tenir un historique et un bilan détaillé de tes paris.

Pour ça tu peux utiliser le fichier de gestion de ton pack de bienvenue ou un autre du web, ou un carnet, peu importe…

Alors jusque là, tu me diras qu’il n’y a absolument rien d’original, et ce n’est pas une super nouvelle, je ne t’apprends pas un truc fabuleux, miraculeux, ou tout ce que tu veux.

Mais c’est vraiment la clé du succès.

Enfin c’est une des clés du succès, c’est la toute première qui va te permettre d’avancer et surtout de gagner dans les paris sportifs.

Alors je sais, tenir un bilan et un historique, c’est vrai qu’au début, c’est chiant !

Ça peut paraître sans intérêt, surtout si aujourd’hui tu gagnes de l’argent.

Mais, sur la durée, ça va être une habitude positive qui va t’apprendre énormément sur toi-même en tant que parieur.

Parce que, être un bon parieur, ce n’est pas facile.

Être un bon gestionnaire non plus, surtout avec peu de capital.

Mais si tu arrives à prendre cette bonne habitude, tu vas comprendre que tout le temps que tu as perdu avant, c’est du temps gagné après. Cette phrase est magique tu trouves pas? Elle marche pour tout dans la vie (même pour les préliminaires…)

Tout le temps perdu avant, c’est du temps gagné pour après

Écrire tes paris

C’est sûr qu’à première vue, noter tous ses paris, noter toutes ses cotes, noter toutes ses mises, noter tous ses résultats, ça ne donne pas envie, je suis d’accord.

C’est même carrément contraignant, voire même très chiant.

Mais si tu arrives à prendre cette habitude, si tu es rigoureux, et que tu tiens à faire un historique et un bilan de tes paris sportifs, tu vas apprendre même que tes paris perdants peuvent te faire gagner de l’argent.

Faire le tri dans les paris

Eh oui, ton historique va t’aider à faire le tri dans tes paris, et tu vas voir que rapidement, tu te rendras compte du type ou des types de pari qui te font perdre de l’argent. Une fois que tu as repéré ces types de paris, tu vas pouvoir les supprimer carrément…

…et te concentrer uniquement sur ton type de pari idéal. C’est-à-dire les paris qui te font gagner de l’argent. Donc au final, si tu te concentres uniquement sur les paris qui te font gagner, et que tu supprimes les types de paris qui te font perdre, tu vas pouvoir multiplier tes gains par 2, quasiment.

La cote moyenne et le taux de réussite

Ensuite, ce bilan va te permettre de calculer plusieurs choses.

Alors on va commencer par la côte moyenne et le taux de réussite.

Cette côte moyenne et ce taux de réussite vont être des indicateurs qui vont te dire sur quelles cotes tu dois miser, ou alors quel taux de réussite avoir pour gagner dans tes paris.

Par exemple, si tu joues uniquement des côtes de 2, ta côte moyenne va donc être de 2. Et pour être gagnant, il va falloir avoir plus de 50% de réussite pour gagner sur le long terme. (En misant toujours la même somme, attention!)

  • Avec pile 50% de réussite, ni tu perds, ni tu gagnes.
  • Avec moins de 50% de réussite,tu vas perdre de l’argent.
  • Avec plus de 50% de réussite, tu vas gagner de l’argent.

Donc il faut diviser 1 par la côte moyenne, pour avoir le taux de réussite à obtenir, et il faut diviser 1 par le taux de réussite pour avoir la côte moyenne à jouer pour espérer être gagnant.

Mises et ROI des paris sportifs

Et enfin, dernière chose, tu vas pouvoir calculer le total de tes mises, qui va te servir dans le calcul du R.O.I. Alors le R.O.I. c’est le retour sur investissement, on parle aussi de yield des fois, et ce R.O.I. va être révélateur de ton niveau.

C’est le ROI qui va dire si tu es un parieur gagnant ou pas.

En fait, tout simplement, si le R.O.I. est positif, tu peux te considérer comme un parieur gagnant. C’est-à-dire que tu gagnes de l’argent.

Ce R.O.I va être représentatif sur une grande quantité de paris.

Ça ne sert à rien de parler de R.O.I. avant au moins une centaine de paris minimum.

Une fois que tu as calculé ce R.O.I., ce chiffre va te dire combien te rapporte chacun des euros que tu investis. Finalement, chaque fois que tu as misé 1 euro, combien ça va te rapporter.

Par exemple, si tu as un R.O.I. de 5%, avec des mises de 100 euros pour chaque pari, ça veut dire que chaque pari te rapporte 5 euros, qu’il soit gagnant ou qu’il soit perdant.
Si on fait 100 paris à 100 euros, ça va faire 10 000 euros au total de mise.
Et un R.O.I. de 5% sur 10 000 euros, ça va faire 10 500 euros, donc 500 euros de bénéfice.

Donc, peu importe le taux de réussite qu’on va avoir, on pourra considérer que pour chaque pari de 100 euros qu’on aura fait, chacun d’entre eux, qu’ils soient gagnants ou perdants, nous aura rapporté 5 euros.

Conclusion

Voilà, je pourrais aller encore plus loin, en parlant du bilan pendant des heures, mais il faut vraiment comprendre que tenir un historique et un bilan de ses paris, ça va être une mine d’information.

Ça va te permettre de progresser énormément, d’apprendre des tonnes de choses sur ton profil de parieur, de te remettre en question…

Bref, ça va t’aider énormément.

C’est pour ça que c’est la première habitude que tu dois prendre, et c’est la première chose à mettre en place dans tes paris sportifs.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *